Avalanche

Ce fut comme une apparition.
Il s’arrêta au bord du trou, en faisant voltiger un peu de neige.
Seuls, des skis dépassaient. Colin se saisit comme il put de l’un d’eux et le reste suivit. Le reste était très beau. Bien que très jeune, elle avait déjà des cheveux couleur perce-neige.
- Qui êtes-vous demanda Colin ?
- On m’appelle Chloé, pour vous servir dit Chloé en s’ébrouant.
- Et moi, je suis Colin, dit Colin avec une courbette vers ses spatules.
- Comme le poisson ? demanda Chloé.
- Vous n’avez pas mal ? le ton était inquiet.
- Je me sens comme un colin hors de l’eau !
Sa voix étincelait de neige. Colin n’avait jamais entendu de semblables notes et pourtant il la comprenait cinq sur cinq. Le mystère de l’Amour ?
- Tenez ! Buvez, ça vous remettra sur skis.
Il lui avait tendu le petit tonneau de rhum qu’il portait autour du cou.
- Vous n’êtes pas Colin, mais Saint Bernard !
- Oh, pour la sainteté, je ne suis pas celui que vous croyez.
Ils rirent en cascade. Mais leurs rires étaient si bien synchronisés qu’une petite avalanche de neige se déclencha au-dessus d’eux. Colin n’eut que le temps de pousser Chloé. L’avalanche leur frôla les spatules.
- Vous m’avez encore sauvé la vie !
Elle faillit rire de nouveau en le regardant. La seule solution qu’il trouva pour empêcher une catastrophe fut de lui plaquer, immédiatement, un baiser sur la bouche.