Au balcon !

Je ne suis pas spécialement pudique, mais il y a des limites ! N’y en a-t-il pas ?
Remarquez, c’est ce que je pense moi, sujet de sa Majesté tutoyant les soixante-dix hivers, mais, apparemment ce n’est plus l’opinion des jeunes de ce pays. By Jove où allons-nous ? Only God knows ! Et encore… Laissez-moi vous raconter un événement dont j’ai été témoin. Vous avez peut-être vu le début à la télévision, mais sûrement pas la fin.

C’était à l’occasion du mariage princier. Le prince Reginald (« Reg » pour la presse de caniveau et la plupart des jeunes de ce pays) venait d’épouser le mannequin Patricia, oui Pat Smith une roturière. Peut-être vous souvenez-vous de la cérémonie à la cathédrale. La cathédrale de Westminster, bien sûr ! C’est fou tout ce qu’il faut vous préciser à vous les Français. Il y avait là tous les dignitaires du royaume. Lady Godiva avait un chapeau couleur sauce à la menthe. C’était grandiose ! Oui, mais aussi très émouvant. Alors que la suite !…

Donc, après cette grandiose cérémonie, ne le fut-elle pas ? les nouveaux mariés se rendent au palais. Quel palais ? Mais celui de Buckingham, bien sûr, you stupid Frenchie ! C’est là que les choses… ah, Dieu sauve la Reine ! Donc il y a une énorme foule de jeunes. Beaucoup attendaient depuis longtemps. Et en attendant, ils n’ont pas bu que de l’eau minérale ! Tous ces jeunes réclament les nouveaux mariés. Ce n’est pas encore l’heure prévue. Mais vous savez bien que le peuple est devenu de plus en plus exigeant. N’est-il pas ? Vous savez également que la monarchie est prête à beaucoup de concessions envers la plèbe pour rester au pouvoir. N’est-elle pas ? Or cette jeune plèbe réclame, comme jadis à Rome « du pain et des jeux ». Après un moment qui lui semble très long, le jeune couple apparaît au balcon. Ils font si jeunes et encore si maladroits. On voit qu’ils n’ont pas encore appris la technique de la maîtrise de la foule. Ils saluent plutôt gauchement. La foule réclame un baiser. Le prince s’exécute. Le baiser est chaste. La foule rugit. Elle exige plus.

Les nouveaux mariés discutent avec la Reine. Malgré son âge et sa fatigue, elle sourit à ses sujets. Mais elle sait que les sondages sont mauvais. Le parti républicain progresse de mois en mois. Reginald et Patricia représentent le couple de la dernière chance. Que va-t-il se passer ? Ils reviennent sur le balcon. Rugissement de la foule qui sent sa victoire à portée de clameur. La Reine salue et se penche vers ses jeunes sujets. Ce qui fait que sa couronne semble vaciller sur la royale tête. De la main gauche elle la remet en place, tout en continuant de saluer de la dextre. Quel métier que cette souveraine ! Quelle splendide maîtrise de soi ! Qu’a-t-elle conseillé au jeune couple ?

La BBC, Dieu la protège ! avait l’exclusivité de la retransmission. C’est au milieu de ce dégradant French kiss que son dirigeant Lord Prudence a décidé de couper l’image. Vous vous rendez compte ! Malgré tout, c’est quand même ce jour-là que la monarchie a été sauvée. Heureusement que le temps était beau : ils n’ont pas attrapé froid après ce strip-tease sur le balcon.